poème d'amour 

Poème d'amour

Voici une sélection de poème d'amour. Voilà les autres rubriques de ma catégorie amour :
anniversaire de mariageavatar amourcalculette d'amourcitations d'amourgénérateur de mots d'amourgifs animés amourje t'aimelangage des fleursmots d'amourphotos d'amourpoème d'amourproverbes d'amour
Je te souhaite bien du plaisir à lire ces poème d'amour !
Voici encore l'accueil du site "Amour Pourtoi", le plan du site, les autres catégories, Ajouter aux favoris.

 
 
     
 

Poème d'amour

 
 

  

 

Charles Baudelaire

Les chats

Les amoureux fervents et les savants austères Aiment également, dans leur mûre saison, Les chats puissants et doux, orgueil de la maison, Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires. Amis de la science et de la volupté, Ils cherchent le silence et l’horreur des ténèbres ; L’Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres, S’ils pouvaient au servage incliner leur fierté. Ils prennent en songeant les nobles attitudes Des grands sphinx allongés au fond des solitudes, Qui semblent s’endormir dans un rêve sans fin ; Leurs reins féconds sont pleins d’étincelles magiques, Et des parcelles d’or, ainsi qu’un sable fin, Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques.

 

Charles Baudelaire

La mort des amants

Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères, Des divans profonds comme des tombeaux, Et d'étranges fleurs sur des étagères, Ecloses pour nous sous des cieux plus beaux. Usant à l'envi leurs chaleurs dernières, Nos deux coeurs seront deux vastes flambeaux, Qui réfléchiront leurs doubles lumières Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux. Un soir fait de rose et de bleu mystique, Nous échangerons un éclair unique, Comme un long sanglot, tout chargé d'adieux; Et plus tard un Ange, entr'ouvrant les portes, Viendra ranimer, fidèle et joyeux, Les miroirs ternis et les flammes mortes.

 

Charles Baudelaire

Hymne à la beauté

Viens-tu du ciel profond ou sors-tu de l'abîme, O Beauté ! ton regard, infernal et divin, Verse confusément le bienfait et le crime, Et l'on peut pour cela te comparer au vin. Tu contiens dans ton oeil le couchant et l'aurore ; Tu répands des parfums comme un soir orageux ; Tes baisers sont un philtre et ta bouche une amphore Qui font le héros lâche et l'enfant courageux. Sors-tu du gouffre noir ou descends-tu des astres ? Le Destin charmé suit tes jupons comme un chien ; Tu sèmes au hasard la joie et les désastres, Et tu gouvernes tout et ne réponds de rien. Tu marches sur des morts, Beauté, dont tu te moques ; De tes bijoux l'Horreur n'est pas le moins charmant, Et le Meurtre, parmi tes plus chères breloques, Sur ton ventre orgueilleux danse amoureusement. L'éphémère ébloui vole vers toi, chandelle, Crépite, flambe et dit : Bénissons ce flambeau ! L'amoureux pantelant incliné sur sa belle A l'air d'un moribonde caressant son tombeau. Que tu viennes du ciel ou de l'enfer, qu'importe, O Beauté ! monstre énorme, effrayant ingénu ! Si ton oeil, ton souris, ton pied, m'ouvrent la porte D'un Infini que j'aime et n'ai jamais connu ? De Satan ou de Dieu, qu'importe ? Ange ou Sirène, Qu'importe, si tu rends, - fée aux yeux de velours, Rythme, parfum, lueur, ô mon unique reine ! - L'univers moins hideux et les instants moins lourds ?

Visitez mon 2e site :
Déclarer son amour
Ecrivez votre Déclaration d'Amour, lisez, notez ou commentez celles des autres !

 
 
 

Les poèmes d'amour mettent du baume au coeur !


          

 
 
 

Voici toutes les rubriques de cette catégorie :

poème d'amour

Voilà toutes les catégories de mon site :

 
Haut de la page

Poème d'amour

logiciel création site internet

Réalisation Amour Pourtoi